CHOISISSEZ VOTRE PAYS

Informations techniques

 

 

Standards internationaux IEC EN 61386

EN 61386.1 Partie générale. Elle concerne tous les systèmes de tubes et accessoires. Elle doit être utilisée avec la partie 2 relative à chaque système de produit

EN 61386.21 Prescriptions particulières pour systèmes de tubes rigides et accessoires.

EN 61386.22 Prescriptions particulières pour systèmes de tubes cintrables et accessoires.

EN 61386.23 Prescriptions particulières pour systèmes de tubes flexibles et accessoires.

EN 61386.24 Prescriptions particulières pour systèmes de tubes enterrés.

 

Codes de classement

Le code de classement est composé de 12 chi res, qui identi ent les caracté-ristiques techniques du produit. L’estampillage doit inclure les premier 4.

 

1° chiffre: Résistance à la compression

1 – extra léger (125 Newton)

2 – léger (320 Newton)

3 – medium (750 Newton)

4 – lourd (1.250 Newton)

5 – extra lourd (4.000 Newton)

 

2° chiffre: Résistance au choc

1 – extras légère (0.5 Joules)

2 – léger (1 Joules)

3 – medium (2 Joules)

4 – lourd (6 Joules)

5 – extra lourde (20,4 Joules)

 

3° chiffre: Température minimale d’exercice et installation

1 – (+5°C)
2 – (-5°C)
3 – (-15°C)
4 – (-25°C)
5 – (-45°C)

 

4° chiffre: Température maximale d’exercice et installation

1 – (+60°C)
2 – (+90°C)
3 – (+105°C)
4 – (+120°C)
5 – (+150°C)
6 – (+250°C)
7 – (+400°C)

 

Exemple: ICTA 3422

 

 

Code IK

Le code IK indique la résistance au choc (en Joule) des gaines à température ambiante, en conformité avec la norme européenne EN 62262. L’installateur doit opter pour un code IK particulier en fonction du type d’installation qu’il doit réaliser.

 

 

Exemples de liens entre IK et environnement d’installation du conduit

IK07: Extérieur d’une maison
IK08: Salle de sport
IK10: Parking sous-terrain (plus de 100 mq) – Tunnel accueillant des voitures et nécessitant une protection

 

Indice De Protection IP

L’indice de protection IP, conforme à la norme EN 60529, indique la résistance du système CONDUIT + ACCESSOIRES à la pénétration d’éléments extérieurs.

Il est composé de deux chiffres:

– le premier chiffre définit la résistance à l’entrée des corps solides

– le deuxième chiffre indique la résistance à l’entrée de l’eau

 

7° chiffre: résistance à l’ entrée des corps solides

3 – protégé contre l’entrée de corps solides de diamètre = /> 2,5 mm.
4 – protégé contre l’entrée de corps solides de diamètre = /> 1,0 mm.
5 – protégé par la poussière 6 – étang à la poussière.

 

8° chiffre: résistance à l’ entrée de l’eau

0 – aucune protection
1 – protégé contre les gouttes d’eau qu’ils tombent verticalement
2 – protégé contre les gouttes d’eau qu’ils tombent verticalement, système incliné jusqu’à 15°,
3 – protégé contre la pluie
4 – protégé contre les éclaboussures d’eau
5 – protégé contre les jets d’eau
6 – protégé contre les jets d’eau puissants
7 – protégé contre les e ets d’une immersion temporaire dans l’eau.

 


 

ESSAIS TECHNIQUES

Les conduits isolants pour installations électriques qui rentrent dans la Directive Basse Tension 2006/95/CE doivent être conformes aux conditions prévues par les nouvelles normes Internationales / Européennes IEC EN 61386. Les normes définissent les conditions et les essais de laboratoire auxquels les conduits doivent être soumis.

 

Essai de compression ou d’écrasement

1. L’échantillon est soumis à une force de compression croissante afin qu’il atteigne, dans un délai de temps donné, la force définie par la norme; l’intensité de la force est mesurée en Newton.
2. Une fois cette force atteinte, le fléchissement, à savoir la différence entre le diamètre extérieur initial et le diamètre extérieur après essai, est mesuré. Ce fléchissement ne doit pas dépasser les limites imposées par la norme.
3. Une fois le fléchissement mesuré, on enlève la force et, après 15 minutes, on mesure l’élasticité transversale de la gaine: la différence entre le diamètre extérieur initiale et le diamètre de l’échantillon déformé ne doit pas être supérieure à 10%.

Es. ICTA 3422
La résistance à la compression est exprimée par le premier chiffre: 3
L’échantillon d’ICTA 3422 est soumis à une force qui atteint en 30 secondes une intensité de 750 N: suite à cet te compression, le fléchissement de l’échantillon ne doit pas être supérieur à 50% (pour ICTA 20 mm, par exemple, la réduction de diamètre ne doit pas dépasser 10 mm).
ELASTICITE TRANSVERSALE: pour la gaine ICTA diam. 20, le diamètre après-essai doit être au moins de 18 mm.

 

Essai de résistance au choc

1. L’échantillon et l’appareil sont conditionnés à la température minimale prévue par la norme (et correspondante à la classe déclarée) pendant au moins deux heures.
2. L’échantillon est percuté par un marteau situé à une distance requise par la norme (aussi la distance du marteau change en fonction de la classe déclarée)
3. Afin qu’il soit conforme à la norme, l’échantillon soumis à cet impact doit être en parfait état et ne présenter aucune fissure à l’œil nu.

Es. ICTA 3422
La résistance au choc est exprimée par le deuxième chiffre: 4
L’échantillon d’ICTA 3422 est réfrigéré à la température de -5°C et, au bout de 2 heures, soumis à un essai de choc de 6 joules d’énergie (1 marteau de 3 kg situé à 20 cm de l’échantillon).

 

Contrôle de la résistance à la température minimale de service et d’installation

1. Pendant l’essai de résistance au choc, on vérifie en même temps la résistance mécanique aux températures minimales prévues par la norme.

Es. ICTA 3422
La résistance à la température minimale de service et d’installation est exprimée par le troisième chiffre: 2
L’essai de choc est effectué avec des échantillons réfrigérés à -5°C.

 

Contrôle de la résistance à la température maximale de service et d’installation

1. L’échantillon est placé dans un four à la température prévue par la norme pendant 4 heures.
2.Une fois ce temps écoulé, l’échantillon, encore dans le four, est chargé pendant 24 heures d’un poids fixé par la norme.
3. Au bout de 24 heures, la charge est enlevée et la « valeur d’affaissement » est mesurée. Le diamètre intérieur, mesuré par le coulissement d’un calibre approprié, ne doit pas être inférieur aux valeurs établies par le producteur.

Es. ICTA 3422
La résistance à la température maximale de service et d’installation est exprimée par le quatrième chiffre:2
L’échantillon d’ICTA 3422 est placé dans un four à la température de 90°C pendant 4 heures, puis est chargé pendant 24 heures d’un poids de 2 kg. A la fin de l’essai, le diamètre intérieur ne doit pas être inférieur au diamètre intérieur minimal déclaré par le producteur.

 

Essai de résistance au feu

1. L’échantillon de gaine ICTA est soumis à une flamme capable de passer de la température de 100°C à la température de 700°C pendant 45 secondes.
2. L’échantillon est soumis à la flame pendant une durée qui varie selon l’épaisseur de la paroi de la gaine (par exemple, pour le diamètre 20, la durée de l’application est de 20 secondes).
3. Une fois ce temps écoulé, la flamme est enlevée: à ce stade, la gaine ne doit pas brûler plus de 30 secondes et les égouttements éventuels ne doivent pas incendier le papier situé sous la gaine.

 

Essai de résistance à la courbure

Tubes Rigides (5ème Chiffre = 1)

Les tubes avec diamètre extérieur 16,20 et 25 mm, déclarés cintrables à froid par le producteur, doivent être soumis à un essai de courbure avec un dispositif spécifique; avant de l’essai, on doit introduire dans le tube un ressort cylindrique en acier qui ne fait pas casser le tube pendant la courbure. Les tubes doivent être essayés à froid, une fois conditionnés en frigo pour au moins deux heures à la température minime requise par la norme, et le rayon de courbure doit être au moins 6 fois leur diamètre.

Une fois terminé l’essai, effectué une seule fois, les échantillons ne doivent avoir aucune fente visible.

Gaines Cintrables Transversalement Elastiques (5ème Chiffre = 2 / 3)

Les gaines doivent être soumis à un essai de courbure avec un dispositif spécifique, sans introduire aucun ressort. Les gaines doivent être essayées à chaud et le rayon de courbure doit être au moins 3. fois leur diamètre.

Une fois terminé l’essai, les échantillons ne doivent avoir aucune fente visible et la différence entre le diamètre extérieur initiale et le diamètre extérieur de l’échantillon déformé ne doit pas être supérieure à 10% du diamètre extérieur mesuré avant de l’essai.

Gaines Cintrables (5ème Chiffre = 4)

L’essai de résistance à la courbure n’est pas prévu.

 

Glow Wire Test

Le Glow Wire Test est l’essai de résistance au feu effectué avec un fil incandescent.

Cet essai est important pour les accessoires, qui peuvent avoir deux températures de résistance différentes: 850°C et 960 °C.

Pendant l’essai, on doit positionner en contact avec l’accessoire, pour le temps requise par la norme, un fil incandescent, qui doit rejoindre la température établie.

Une fois levé e fil, la combustion de l’accessoire doit terminer.

 

Essai de la rigidité diélectrique et de l’isolement

Les échantillons de gaine sont immergés pour une longueur de 1 m +/- 10 mm dans une solution d’eau salée, à la température de 23 (+/-2)°C, en gardant une longueur de 100 mm au dessus du niveau de la solution. Après, deux électrodes sont positionnés: un dans la gaine, un dans la baignoire.

Essai de la rigidité diélectrique:

Après 24 heures, on applique aux électrodes une tension croissante de 1000 à 2000 V. Une fois rejointe la tension de 2000 V, on doit la maintenir pour une période de 15 minutes.

Les échantillons ont une rigidité diélectrique appropriée si le dispositif d’intervention à 100mA n’intervient pas pendant les 15 minutes de l’essai.

Essai de la résistance à l’isolement:

On applique une tension continue de 500 V entre les deux électrodes, en évaluant la résistance à l’isolement après 60 secondes. Les échantillons sont conformes si la résistance mesurée est supérieure à 100 MΩ.